Bien vermifuger son chien

vermifuges chien ; vermifuger un chiot ; vermifuge chienne gestante ; parasites chien ; quand vermifuger son chien ; zoonose ; vermifuger son chien ; quand vermifuger un chien ; quand vermifuger son chiot ; fréquence vermifuge chien

Quand on est propriétaire de chien, on entend souvent parler de vermifuge. Mais pourquoi doit-on vermifuger son chien ? A quelle fréquence ? Quels sont les risques ?  Comment et avec quoi le vermifuger ? Voici un article qui résume tout ce qu'il faut savoir sur l'importance des vermifuges pour nos chiens et pour nous.

Les parasites internes chez le chien

Les parasites internes présents chez le chien sont classés en deux grandes catégories :

- Les Helminthes, que l'on appelle couramment les vers.

- Les Protozoaires, parasites unicellulaires, les plus courants étant Coccidies et Giardia.

 

Il existe différents types de vers répartis en trois groupes :

     - Les Némathodes (vers ronds) qui regroupent, pour ne citer qu'eux, les Ascaris, les Ankylostomes et les Trichures. On les appelle aussi les "vers spaghettis" pour leur ressemblance avec ces derniers.

     - Les Trématodes qui sont rares chez le chien.

     - Les Cestodes (vers plats) qui regroupent, entre autre, les Taenia, le Dipylidium et les Echinocoques.

Contrairement à ce que l'on pense, tous les vers ne vont pas s'installer dans le tube digestif du chien. En fonction du type de vers, on pourra en trouver également dans les poumons, les reins, la vessie ou encore le cœur et les vaisseaux sanguins. Le Thelazia Callipaeda quand à lui est un parasite oculaire, appelé couramment "ver de l’œil".

 

Taenia chien ; tenia chien ; comment vermifuger son chien ; quel vermifuge pour chien ; chienne en gestation vermifuge ; vers chez le chien ; vermifuger un chiot ; vermifuges chien ; vermifuger son chien ; quand vermifuger un chien ; vermifuge maison

Qu'il s'agisse des vers ou des protozoaires, ces derniers se nourrissent aux dépens de l'organisme de leur hôte, d'où l'importance de se débarrasser de ces parasites.

Il est important également de savoir qu'il s'agit d'une zoonose, c'est à dire que c'est transmissible à l'homme. Le sujet est donc à prendre au sérieux, pour nos animaux de compagnie mais également pour nous. Que ce soit pour les animaux ou pour l'homme, les conséquences d'une infestation par des parasites internes peuvent être graves. Voyons comment s'en protéger.

Eliminer les vers chez le chien

Il faut savoir que rares sont les chiens qui n'ont jamais été parasités par des vers. En effet, les chiens se contaminent dans leur environnement par l'ingestion d’œufs ou de larves qui peuvent être présents dans leur nourriture, de l'eau contaminée, des proies (pour les chiens qui chassent par exemple), des sols contaminés et par des parasites externes tels que les puces, certains moustiques (plutôt présents dans les régions du sud) ou encore par la mouche des sables. Il n'y a donc pas moins de risques en milieu urbain qu'en milieu rural.

 

comment vermifuger un chien ; vermifuges chien ; vermifuger un chiot ; vermifuger son chien ; quand vermifuger son chien ; quand vermifuger un chien ; zoonose ; vermifuger un chien ; fréquence vermifuge chien ; quel vermifuge pour chien ; vers chien

Les chiots eux, seront souvent contaminés par le placenta pendant la gestation de la chienne puis par la lactation et les excréments. Ils sont donc potentiellement porteurs de vers dès leur première semaine.

Dans l'environnement, les œufs peuvent résister plusieurs mois, voire plusieurs années. Pour en limiter le nombre, ramassez les selles dans le jardin et les mettre à la poubelle (pas dans les égouts, les œufs se retrouveraient dans le circuit d'eau potable et ils sont trop petits pour pouvoir être filtrés), en présence d'un chat dans la maison, nettoyer la litière quotidiennement.

 

Il est donc impératif de vermifuger son chien régulièrement pour le débarrasser des parasites qui peuvent être contenus dans son organisme. Notons que les vermifuges n'ont aucune action préventive, ils servent à éliminer les vers déjà installés chez le chien qui peut très bien se contaminer à nouveau quelques jours après, d'où l'importance de vermifuger son chien régulièrement, même si il paraît en bonne santé. L'infestation du chien par des vers est souvent asymptomatique ou présente des symptômes peu visibles qui, le plus souvent, passent inaperçus. Lorsque le chien montre des signes d'infestation par les vers, c'est que son organisme en contient déjà une quantité importante. Attention, une infestation massive peut engendrer de graves lésions voire la mort.

Les symptômes varient en fonction du type de vers. On peut citer :

   - troubles digestifs (vomissements, constipation, diarrhées...)

   - amaigrissement

   - poil terne

   - toux

   - ballonnements

   - retard de croissance

   - fatigue / abattement

   - anémie

   - augmentation ou baisse de l’appétit

   - baisse d'immunité

   - hémorragie

   - vers visibles dans les selles.

Ces symptômes peuvent également évoquer un autre problème de santé. Pour pouvoir diagnostiquer qu'il s'agit effectivement d'une infestation par les vers, le vétérinaire peut effectuer un examen des selles ou une endoscopie.

Ascaris ; vers chez le chien ; comment vermifuger un chien ; vermifuges chien ; vermifuger un chiot ; vermifuger un chien ; quand vermifuger son chien ; quand vermifuger son chiot ; vermifuge chienne gestante ; chienne en gestation vermifuge

Attention aux "faux symptômes" :

   - Le chien qui mange de l'herbe. On dira souvent qu'il fait ceci pour se "purger" car il a des vers alors qu'il n'en est rien. N'attendez pas de le voir manger de l'herbe pour le vermifuger.

   - Le chien qui "fait le traîneau" (se traîne les fesses par terre, avançant en position assise). Le chien a plusieurs raisons de faire ça, il peut avoir quelque chose d'accroché dans les poils qui lui chatouille les fesses, dans ce cas rien d'alarmant. C'est aussi un symptôme propre à un engorgement des glandes anales. Si le chien "fait le traîneau" à cause des vers, ce sera la faute de seulement certains vers et le signe d'une infestation déjà très importante. Dans ces deux derniers cas, il est temps d'emmener votre compagnon en visite chez le vétérinaire.

 

Aujourd'hui, on trouve des vermifuges sous différentes formes : comprimés, pâtes, liquides, pipettes spot-on ou encore injections. La préférence pour l'un ou l'autre sera fonction de la facilité que vous avez à l'administrer à votre chien (certains refuseront catégoriquement d'avaler le comprimé par exemple). Attention si vous avez d'autres animaux à la maison, certains vermifuges en pipettes spot-on peuvent être toxiques ou mortels pour les chats et les furets.

Le choix du vermifuge à administrer devra se faire avec votre vétérinaire. Tous les vermifuges ne contiennent pas la même molécule, il sera donc à même de déterminer la molécule à administrer à votre chien en fonction des différents vers potentiellement présents dans son organisme. Afin d'éviter l'apparition d'une résistance parasitaire, il sera important d'alterner l'administration de différentes molécules.

 

Ancylostoma ; comment vermifuger son chien ; fréquence vermifuge chien ; vers chez le chien ; comment vermifuger un chien ; vermifuges chien ; vermifuger un chiot ; zoonose ; quand vermifuger son chien ; vermifuger un chien ; quand vermifuger son chiot

PRECAUTIONS A PRENDRE

   - Nous sommes de plus en plus séduits par l'idée de donner des produits naturels pour soigner nos animaux, et les produits se multiplient dans ce domaine. Malheureusement, bien que certains produits soient très efficaces, les vermifuges naturels sont dépourvus d'efficacité pour les "meilleurs", quand certains se révèlent même dangereux pour la santé.

   - Un remède de grand mère consiste à donner de l'ail à son chien en guise de vermifuge, une pratique dangereuse puisqu'à partir d'une certaine dose cet aliment est toxique pour le chien. De plus, cette pratique ne dispense pas de l'administration d'un vermifuge classique.

   - Attention pour les chiens présentant une mutation du gène MDR1 , certains vermifuges seront dangereux, référez vous uniquement à votre vétérinaire dans le choix du vermifuge.

Fréquence de vermifugation

Comme nous l'avons vu plus haut, vermifuger son chien est une opération qui doit être renouvelée régulièrement.

 

     - Les chiots. Ils devront recevoir leur premier vermifuge à l'âge de 15 jours, puis tous les 15 jours jusqu'à l'âge de deux mois. Ensuite le chiot sera vermifugé tous les mois jusqu'à l'âge de 6 mois.

 

     - Le chien adulte (plus de 6 mois). Comme le préconise l'Esccap (European Scientific Counsel Companion Animal Parasites), il devra recevoir un vermifuge tous les 3 mois (une fois par saison). Il peut être conseillé de vermifuger son chien plus souvent en cas de situations dites "à risques" (présence de femme enceinte, d'enfants en bas âge...), en fonction de l'environnement du chien (région, chasse, travail au troupeau...), de son alimentation ou de tout autre facteur pouvant justifier une prévention particulière, tout en n'excédant pas un vermifuge par mois. Demandez conseil à votre vétérinaire, il pourra établir avec vous un calendrier de vermifugation adapté à votre situation.

 

     - La chienne gestante. Elle va recevoir un vermifuge au moment de l'accouplement avec le mâle, un autre 15 jours avant la mise bas puis un 15 jours après la mise bas (en même temps que ses chiots). Attention à adapter le vermifuge afin qu'il soit sans danger pour la santé des chiots et qu'il traite la chienne contre les Ascaris. En effet, ces derniers sont souvent présents de façon inactive dans l'organisme de la chienne et sont réactivés pendant la gestation puis transmis aux chiots par le placenta puis le lait et les excréments.

 

Dilypidium ; zoonose ; quand vermifuger son chiot ; vermifuge chienne gestante ; fréquence vermifuge chien ; vers chez le chien ; vermifuges chien ; vermifuger un chiot ; quand vermifuger un chien ; vermifuger son chien ; vermifuger un chien

Précautions à prendre pour une vermifugation optimale.

 

   - Vermifuger son chien environ 15 jours avant son rappel de vaccin. Il sera ainsi en meilleure santé et son système immunitaire pourra mieux répondre aux vaccins.

   - Si le chien a des puces, le vermifuger en même temps qu'il reçoit un traitement contre les puces. En effet, celles-ci sont responsables d'un ver digestif, le Dipylidium Caninum.

   -  Si il y a plusieurs animaux à la maison, les vermifuger tous en même temps pour éviter qu'ils ne se ré-infestent entre eux.

   - En cas de départ à l'étranger, se renseigner sur les obligations sanitaires concernant les chiens, certains pays exigent une vermifugation particulière.

   - En cas de retour de chenil, pension ou vacances, vermifuger un mois après le retour à la maison.

 

Précautions à prendre pour éviter une contamination par son chien.

 

Nous l'avons vu, l'infestation parasitaire du chien est une zoonose (transmissible à l'homme). La contamination s'effectue par l'absorption d’œufs présents notamment sur le pelage du chien ou sur des légumes du jardin mal rincés. Il est donc préférable de se laver les mains après chaque contact avec un animal, traiter régulièrement le chien, nettoyer soigneusement les fruits et les légumes avant de les consommer, ramasser les excréments et les jeter à la poubelle, se méfier des bacs à sable non couverts.

Pour nous aussi l'administration régulière d'un vermifuge est recommandée, votre médecin généraliste pourra vous renseigner au mieux sur ce point.

Laudine ROUSSY

Educateur Comportementaliste canin

EC Chiens

06 24 76 14 62

https://www.ec-chiens.fr

Sources : Esccap ; Revue de la cynophilie française n°191 ; Clinique vétérinaire Calvisson